• Secteur VII dans les RS

        Secteur VII dans les RS

     

       La VIIe maison annuelle dans la 1ermaison natale signifie que la vie sociale joue un grand rôle durant l’année. C’est aussi l’indice d’une emprise trop grande du conjoint.

       La VIIe en IIe. Semble favoriser (ou défavoriser, suivant les planètes) les gains provenant de différentes sources.

       La VIIe en IIIe. Prédispose aux divergences d’opinions avec le conjoint ou les associés.

       La VIIe dans le Milieu du Ciel natale. Rend très souvent la situation dépendante des procès ou d’une association.

       La VIIe en Ve. Soulève dans les thèmes des célibataires la question de régularisation d’une liaison (appartenant au domaine de la Ve maison) par le mariage (qui est une signification principale de la VIIe).

       La VIIe en VIe. Fait toujours craindre avec les maléfiques des complications des maladies ou les rechutes. Si la VIe maison est prise dans le sens du travail obligatoire, cette superposition marque l’augmentation du travail.

       La VIIe en VIIe. Renforce les indications du thème natal.

       La VIIe en VIIIe. Concerne généralement les résultats favorables ou non des procès ou dénote des contrats au sujet d’un argent capitalisé (achat ou vente des actions, rentes, etc…).

       La VIIe en IXe. Traite des associations, des contrats et des rapprochements faits avec des étrangers ou au cours de long voyages, ainsi qu’une collaboration scientifique et littéraire.

       La VIIe dans le Fond du Ciel ou Xe maison natale. Dignifiée, cette superposition favorise les contrats et les relations d’affaires avec les personnes âgées (la Xe maison natale étant celle de la fin de la vie).

       La VIIe en XIe. Amène les célibataires à être les garçons ou les demoiselles d’honneur dans les mariages. Dans les signes de Feu ou avec les planètes volontaires, c’est l’indice de nécessité de lutter pour la réalisation de ses projets et ambitions.

       La VIIe en XIIe. Est défavorable pour la vie sociale et provoque des complications et des ennuis relatifs aux procès, contrats, associations ou à la vie conjugale.