• Saturne en Maison

     

     

    Saturne dans les Maisons. 

      

      

        Saturne en Maison I. Donne un esprit méthodique, industrieux, méfiant et vindicatif. Bien que le sujet respect les règles de la bienséance, faisant preuve de politesse et de correction, les premiers contacts sont parfois difficiles car il paraît plus sévère qu'il ne l'est en réalité, soit en raison de sa prudente réserve, soit par humilité ou simple timidité. Il parle peu et ne dépense pas son énergie en gestes inutiles. La rétention saturnienne lui accorde fréquemment une mémoire remarquable. Sa persévérance proverbiale, sa patience exemplaire, lui permettront d'entreprendre, et de réussir, des travaux de longue haleine pour lesquels il montre une aptitude remarquable ; on dirait que le facteur temps ne compte pas pour lui. Il travaille parfois trop lentement et son exactitude peut laisser à désirer. La limitation inhérente à Saturne rend avide de pouvoir et donne le sens de l'organisation et des responsabilités. La réussite ne sera obtenue que par des efforts renouvelés et en ne comptant que sur soi-même.

        Tempérament plutôt mélancolique qui se laisse entraîner vers un pessimisme exagéré.

        Sensible au froid et susceptible de souffrir de rhumatisme ; prédispositions aux chutes et fractures.

     

        Saturne en Maison II. Les restrictions se manifesteront sur le plan matériel et notamment dans le domaine des finances. Le natif devra prendre des dispositions - y compris par des assurances adéquates le cas échéant - pour éviter les pertes d'argent, diminution ou suppression des revenus habituels, rupture des engagements financiers qui ont été pris à son endroit, ou pertes de procès. Une occupation professionnelle assurant des gains réguliers et sûrs devra avoir sa préférence. Et qui mieux est si en rapport avec l'agriculture, la richesse foncière, la gestion immobilière, la construction, le sol et le sous-sol. Cette configuration n'est pas à proprement parler contraire à l'acquisition d'un patrimoine. Mais celui-ci ne sera obtenu qu'à la suite d'un sens constant de l'épargne et par une sage économie. Le natif ne devra pas espérer une grande fortune soudaine par un heureux coup de dés ; mais bien par une accumulation lente et grâce à ses efforts répétés qui devront surmonter de continuelles difficultés, ainsi que par son mérite personnel. Les placements à long terme sont favorisés.

        La situation financière pourra être influencée en bien comme en mal par le rôle de personnes âgées. Soit des dons ou héritages reçus ; soit au contraire des aides, subventions que l'on apportera.

     

        Saturne en Maison III. Avertit que certaines épreuves de la vie, ou tout au moins des restrictions, affecteront les études ou le mental, les voyages, ainsi que les relations avec l'entourage proche. Favorise toutes poursuites mentales sérieuses où doivent prédominer le tact et la diplomatie. Aptitudes à des réflexions méthodiques et à des poursuites inlassables. Fait plus sérieux que son âge, notamment dans la jeunesse ; mais ne vieillira, mentalement surtout, que lentement et son sens de l'humour l'y aidera sûrement. Il devra toutefois contrôler son cynisme. Aptitudes pour les travaux, surtout mentaux, difficiles, demandant temps et concentration, discrétion et secret. L'Education peut être entravée dans la jeunesse, mais le goût de l'étude n'en est pas amoindri pour autant. Bien au contraire, il est plus vivace avec l'âge.

        C'est un des indices les plus sûrs d'une grande ambition surtout s'il est en fin de la Maison, proche du Milieu du Ciel. Tout dépendra des autres facteurs de l'horoscope.

        Prendre des précautions contre la perte ou le vol de documents. Pour pallier aux menaces de contrariétés par les écrits, le né devra surveiller sa plume et réduire ses sarcasmes. Des désaccords dans la proche parenté sont à craindre ; ou des deuils l'affligeront de ce côté. Des incidents graves, ou des retards gros de conséquence dans les déplacements sont à redouter.

     

        Saturne en Maison IV. Donne fierté, grande ambition et besoin de domination. Le sujet a le sens de l'organisation et le désir d'assumer des responsabilités. Il se prépare soigneusement à accomplir sa mission et tout laisse croire qu'il atteindra son objectif. Il inspire respect et crainte plutôt que sympathie et popularité. Son ascension sera vraisemblablement lente et pénible, parsemée d'obstacles, retards et embûches, mais, grâces à son savoir-faire indéniable et à sa persévérance, il pourra atteindre les plus hauts sommets dans son champ d'activité. Son passage laissera des traces durables. Les grandes administrations et surtout la politique l'attireront.

        Le danger de disgrâce, et d'impopularité croissante, est des plus sérieux. Des ennuis familiaux sont aussi à redouter. Les caps de 42-44 et 58-60 ans marquent souvent des étapes importantes du destin. Napoléon, Hitler et Nixon, dont les ciels natals étaient dominés par Saturne, illustrent bien l'avertissement que nous voulons donner.

     

        Saturne en Maison V. Avertit que certaines épreuves de la vie ou tout au moins des privations affecteront la vie affective. Des retards, des déceptions, des empêchements marqueront la vie sentimentale. Parfois dès sa jeunesse le sujet aime une personne plus âgée ou de caractère trop sérieux ou austère. La non-réalisation d'un premier projet d'union peut raréfier les occasions subséquentes car il ne s'emballe plus. Les plaisirs en général, les jeux de l'amour et du hasard, sont freinés et envisagés avec une certaine méfiance. Il donnera donc beaucoup de gravité et profondeur aux sentiments. Il se replie sur lui-même ; il pourrait même éventuellement couver un amour pendant une longue période parce qu'il n'ose pas se déclarer.

        Les sports ne l'intéressent guère. De toute façon, il doit ménager son coeur, plutôt faible. Il préférera des jeux sérieux impliquant des efforts et demandant méthode, mémoire, calculs, précision et concentration, comme les échecs et le bridge. Cette position réduit la descendance et fait craindre des ennuis, parfois très sérieux, concernant les enfants.

        En principe, les spéculations ne sont guère recommandées car souvent il en résulte des pertes sérieuses. Par contre, les investissements dans la terre, l'immobilier ou les mines sont favorables.

     

        Saturne en Maison VI. Avertit que le sujet devra veiller sur sa santé tout au long de sa vie, d'autant plus que les maladies contractées pourraient devenir chroniques. La constitution est plutôt faible ; mais s'il suit les règles d'hygiène élémentaires et le régime qui lui sera éventuellement conseillé, il pourra atteindre un âge avancé, d'autant plus aisément qu'il ne dépense son énergie vitale qu'avec parcimonie. Sensible aux refroidissements ; prédispositions aux rhumatismes et aux troubles cutanés. Il devra combattre la paresse intestinale et éviter pardessus tout la constipation et ses funestes et très diverses conséquences.

        Le né aura vraisemblablement des difficultés à exercer son libre-arbitre dans le choix de sa profession et dans les conditions dans lesquelles il devra exécuter son travail. Toutefois, s'il dirige ses activités au service de la santé de son prochain, il améliorera son propre destin. Le médical et le para-médical sont donc vivement conseillés. Il donnera le meilleur de lui-même dans un poste subalterne de confiance, de responsabilité, demandant sérieux, patience, concentration, précision et esprit méthodique, plutôt qu'en essayant de voler de ses propres ailes. On appréciera sa régularité, ses efforts constants dans des travaux méticuleux, pénibles et difficiles. Il devra surveiller régulièrement ses serviteurs et subalternes.

        Le conjoint pourrait être de santé délicate et/ou d'un caractère trop sérieux et austère.

     Retour ▲

        Saturne en Maison VII. Certaines épreuves de la vie, ou tout au moins des restrictions, affecteront les relations. Le succès ou les échecs dépendront en grande partie de la qualité des associations, et notamment du rôle heureux ou non que jouera le conjoint. Les associations sont rarement profitables. Il est souvent difficile de se libérer en raison d'un contrat de longue durée comportant des clauses sévères.

        Souvent mariage tardif, les circonstances semblant s'opposer à la réalisation de l'union. Le partenaire peut montrer une certaine froideur. Les deux parties doivent constamment faire des efforts pour conserver un équilibre plutôt précaire, car des considérations d'ordre caractériel étouffent les sentiments et freinent les élans. Toutefois, cette position de Saturne peut amener une stabilité dans les affections. On note parfois la mort d'un associé avec les conséquences que cela implique dans le destin.

        La vie mondaine est plutôt restreinte. Elle n'est toutefois pas exclue dans les milieux stricts, réservés, parmi des personnes âgées, respectables et riches d'expérience. Risque d'impopularité et même revers de fortune.

        Les difficultés inhérentes à Saturne n'empêchent pas le succès qui pourra s'obtenir par un travail persévérant, méthodique, par le sens de l'épargne et par une sage gestion économique.

     

        Saturne en Maison VIII. L'attrait pour l'occultisme est des plus sérieux. Ce natif devrait faire des efforts pour se rappeler ses rêves afin de progresser dans ce domaine.

        Prédisposition pour les refroidissements et rhumatismes ; les glissades sont à craindre, de même que les éboulements et les chutes de lieux élevés. Fin de vie possible par simple usure de l'organisme, à un âge avancé.

        Le conjoint jouera un rôle important, en bien comme en mal, sur la fortune. Le plus souvent, il sera peu fortuné et, par un jeu de circonstances contre lequel il est difficile de réagir, les conditions financières seront difficiles après le mariage. Le né ne devrait signer aucun contrat sans avoir recours à un bon conseil juridique. Les clauses financières risquent de porter préjudice, ou bien elles ne seront pas respectées. On note fréquemment perte d'argent par suite d'un décès, parfois celui prématuré du père. Danger de spoliation dans les héritages. On devra éviter de contracter des dettes de crainte de porter atteinte à la réputation.

        En résumé, il y a danger de litige avec autrui pour question d'argent mais cela n'empêche pas le succès que l'on peut obtenir par le sens de l'épargne et par une sage gestion financière.

     

        Saturne en Maison IX. Saturne agira, lentement mais en profondeur, dans les domaines dépendant de cette Maison. Esprit profond mais rigide et austère ; nature studieuse et pensive. Intérêts pour les questions philosophiques, métaphysiques et psychologiques, plutôt que religieuses. Le né poursuivra inlassablement son idéal. Il ne se fera des opinions qu'après mûre réflexion ; puis elles seront fermement établies. Il est assurément sincère mais manque d'enthousiasme peut-être parce qu'il est trop fataliste. Il a un sens strict de la justice, mais reste sévère. Il peut se passionner pour les sciences abstraites, les hautes mathématiques, les recherches longues et fastidieuses demandant une connaissance profonde de la discipline étudiée.

        Il y a danger de préjudice financier à la suite de la perte d'un procès. Le père pourrait être maladif, ou fort âgé, ou on le perd prématurément. Ou mésentente avec lui. Des désagréments sont à redouter avec la belle-famille. Les voyages lointains n'attirent guère ; ils sont peu propices et même dangereux. Il y a d'ailleurs manque d'harmonie avec les personnes de race, couleur, ou langue différentes.

     

        Saturne en Maison X. C'est souvent l'indice d'une hérédité sévère, austère, d'une éducation stricte, rigide, d'une vie monotone, mélancolique ou sans grande joie pendant l'enfance. Cela est parfois dû au fait que les parents sont âgés ou trop traditionnalistes. Le né souffre parfois du poids des responsabilités. Et il lui faut faire de gros efforts pour exercer son libre-arbitre.

        Cette configuration souligne l'importance des biens patrimoniaux et du rôle qu'ils joueront dans la vie. Tiraillements possibles dans la famille au sujet de l'héritage d'un bien immobilier. Eventuellement on exerce une activité touchant l'architecture, la construction ou tous les corps de métiers s'y rapportant y compris agent immobilier.

        La vie peut être attristée par des deuils prématurés de membres masculins de la famille. Le né devra prendre des précautions dès l'âge moyen pour s'assurer un minimum vital pour ses vieux jours, afin d'éviter notamment un environnement pénible ou une résidence qui lui déplairait.

     

        Saturne en Maison XI. Les relations seront difficiles à établir, et les amitiés à conserver. Toutefois, le natif s'entendra mieux avec des personnes plus âgées que lui. La réussite, ou l'échec, de la vie professionnelle et sociale dépendra en grande partie de l'aide reçue des amis et relations... ou des trahisons et perfidies de faux amis susceptibles de causer de gros dommages. Il est donc superflu d'insister sur l'importance du choix des relations ! Fréquemment ces dernières jouent un rôle sur le patrimoine immobilier. On devra élaborer soigneusement les projets ; ne pas viser plus haut que les finances et connaissances le permettent ; sinon des frustrations d'ambition sont à craindre. De grandes satisfactions sont réservées par l'appartenance à des sociétés et groupements fréquentés par des personnes sérieuses et de bon conseil.

        Cette configuration ne convient pas à l'exercice d'un commerce saisonnier car si la clientèle disparaît facilement elle ne revient pas de même. Ce natif évitera de prêter de l'argent car il risquerait de perdre et les fonds et l'ami. Bien que ce dernier puisse être de bonne foi il est vivement conseillé de rester en garde contre la trahison délibérée d'amis ; c'est la meilleure défense contre cette position de Saturne.

     

        Saturne en Maison XII. Si ce natif ne souffre pas d'une solitude qu'il ne s'est vraiment pas imposée délibérément, il devra se faire violence pour s'assurer des contacts fréquents et répétés avec l'extérieur. Mais c'est plutôt aller contre sa nature ! Car il préférera généralement la vie retirée, les travaux minutieux entrepris dans le secret et l'isolement. Les propres satisfactions qu'il en tirera, comparables à l'acquisition d'un trésor secret, valent à ses yeux beaucoup plus que l'approbation du monde. Pour une élite cette configuration peut marquer une approche dans l'Alchimie, ou plus simplement une distinction dans une société secrète ou une rare élévation spirituelle ; parfois même ascèse et haut mysticisme.

        Craindre les inimitiés cachées, sournoises et surtout les fausses accusations dont on pourrait être victime ; le né devra adhérer strictement aux valeurs morales et respecter les lois. Possibilité de blessure par animaux ou accidents ainsi qu'une éventuelle hospitalisation pour soigner une maladie chronique.

     Retour ▲