• Uranus

     Uranus

     

       

        Avec Uranus, nous quittons le septénaire des planètes traditionnelles pour entrer dans l'universUranus de celles découvertes au cours des deux derniers siècles. Leurs correspondances sur le plan matériel comme à tous les niveaux de signification sont beaucoup moins précises.

       C'est William Herschel qui la découvrit le 26 avril 1781.

        Pour l'astrologue, le principe de base généré par Uranus, c'est avant tout celui de la différenciation totale de l'individu, qui se traduit par une concentration de toutes les forces de l'être sur un objectif unique. Il en résulte un psychisme à haute tension, un individu généralement survolté. C'est donc l'esprit d'indépendance absolue, le dégagement de toute influence contrariante.

        Sur le plan physiologique, Uranus a pour élément le Feu, non sous sa forme de flamme ou de brasier, mais d'étincelle émanant d'un courant nerveux souvent survolté. Son tempérament  est surtout nerveux, parfois mixte bilio-nerveux. Il exprime dans le corps la priorité du système nerveux central, comme Mercure, mais à un plus haut voltage, une plus haute intensité, et donne toute son importance au " sec ".

        Il en résulte une tendance aux crispations, tics, irritation nerveuses, crampes, convulsions. On ne peut encore lui attribuer de fonction organique bien déterminée. Uranus pousse aux états paroxystiques, à la surexcitation, à l'agitation. Il a besoin d'apprendre à se détendre, à respirer profondément, à dormir. Comme Jupiter, il peut manifester des tendances paranoï aques, accentuées par la difficulté d'avoir un contact détendu avec l'entourage.

        Sur le plan psychologique, son  type d'attitude est l'extraversion, mais le sujet n'entre pas totalement dans cette classification : il a, en effet, des échanges avec le monde, mais ses attitudes contractées et de raidissement relèvent de l'introversion.

        Dans le système de la caractérologie , les rapports ne sont pas précis, comme c'était le cas avec les sept premières planètes. Uranus peut être actif-inémotif aussi bien qu'actif-émotif. Barbault remarque par contre que la donnée caractérologique du " champ de conscience " uranien est plus nette : son champ est étroit, en raison de son intense concentration sur un sujet unique, car il ne se laisse pas disperser comme nous le verrons pour Neptune. Il en résulte une certaine raideur de l'intelligence, et au mieux une application intense de la pensée sur un objet de recherche.

        La psychanalyse, sur un tel sujet, n'offre guère de corrélations bien nettes. Il y a en lui un certain refus de l'instinct qui pourrait parfois lui faire jouer le rôle de " surmoi ". Uranus se crée sa propre insensibilité, puisqu'il se contrôle au maximum. S'il est dissonant, il peut ressentir le complexe de Prométhée, l'homme qui voulut ravir le feu céleste et en fut cruellement puni. Ce rôle d'apprentisorcier est souvent joué par l'Uranien, mais peut se révéler constructif s'il est tenu par un Uranien équilibré, sachant se dégager à temps de l'emprise d'un projet envahissant le psychisme.

        L'affectivité est un vaste secteur qui n'a pas la priorité lorsque Uranus domine. Par contre le sexe ne perd rien de son importance et peut être exigeant. Sur ce plan, Uranus représente l'homme libre, qui veut ignorer le sentiment, mais ne dédaigne pas de céder aux pulsions sexuelles, parfois même homosexuelles. Les grandes passions sont rares, ainsi que les attachements durables, et les liaisons rapides, du genre " couple moderne " axé sur toutes les techniques. Il existe beaucoup d'affinités entre les tendances du Verseau, signe uranien, et les tendances de sa planète prise isolément. Les principales aspirations sont tournées vers l'extérieur et le foyer ne vient qu'ensuite. Un être très sentimental ne devrait pas lier sa vie à celle d'un (ou d'une) Uranien.

        Par contre l'intellect domine, marqué par la raison, qui refuse les connaissances intuitives ou venues du passé, afin de les passer au crible de l'expérience.

        L'intelligence uranienne est donc expérimentale, volontiers orientée vers une technique, une spécialisation, en général récente, dans lesquelles il peut parfois manifester l'étincelle du génie novateur ou même créateur, tout au moins du bricoleur perfectionniste. Ce qui le caractérise, c'est l'esprit systématique qu'il applique dans ses travaux, auxquels il veut toujours donner une note personnelle.

        Il ne tient généralement aucun compte des remarques ou des conseils, se croyant détenteur de la vérité absolue qu'il finira bien par mettre au jour dans l'avenir. C'est en effet en fonction de l'avenir qu'il existe. On a pu dire qu'il a des oeillères, ne voyant que ce qui l'intéresse vraiment.

        Est-il vraiment altruiste, qualité que l'on attribue au Verseau ? Il est sur le plan des principes, et beaucoup moins dans la réalité quotidienne.

     

    La personnalité uranienne

     

       Compte tenu de tout ce qui précède, on peut brosser un portrait de l'Uranien dans son comportement habituel. C'est un individu qui cherche avant tout à faire respecter son indépendance et qui exprime ses idées et ses opinions avec une rude franchise, même avec parfois un évident désir de provoquer et de créer un choc. Mais il ne déguise pas l'essentiel de sa pensée. Il n'est en aucun cas gêné ou craintif devant un personnage plus important que lui-même : pour lui, ce n'est qu'un individu comme un autre.

        Tout cela s'accentue lorsque la planète est dissonante. On se trouve alors en présence d'un être hyper-nerveux, impatient, se comportant sans indulgence et même avec dureté, cherchant à se faire remarquer, même par ses excentricités, son cynisme, son extravagance. Bien entendu, ces traits se manifestent à des degrés divers, les autres éléments du thème personnel pouvant les atténuer ou au contraire les accentuer. Mais on n'oubliera pas qu'il exprime un décalage constant avec l'entourage.

        L'étude astrologique de la part d'Uranus dans le thème individuel informe sur :

       - les tendances individualistes et extrémistes du sujet, son indépendance à l'égard du milieu ambiant, ses difficultés à  s'y adapter, son esprit de révolte ou ses capacités de projection vers l'avenir ;

        - les domaines de l'existence les plus personnalisés et ceux qui l'exposent à de brusques transformations et coups de théâtre.

        Uranus, étant aussi la planète du rythme, peut éclairer sur diverses périodicités affectant notre système nerveux.

     

    Plan social et destin

     

         Les tendances psychologiques se projettent dans une vie sociale qu'il voudrait organiser à sa façon, c'est-à-dire d'une manière autoritaire. On sait que les sujets ayant Uranus à l'Ascendant tendent à se comporter en dictateurs, à l'échelle de leur niveau social. Qu'il soit de droite ou de gauche, il apprécie surtout les tendances totalitaires, se réservant, bien sûr, le rôle de guide et non de membre du troupeau. Mais en sa faveur, notons qu'il cherche à se dépasser lui-même et peut donc agir en meneur d'hommes. Jouant le rôle de l'homme ultramoderne, du super-technicien, amoureux des ordinateurs, de l'électronique, de tout ce qui permet de dépasser les possiblités réalisatrices de l'homme, le sujet uranien va sans cesse de l'avant sans vouloir se préoccuper des retombées particulières et des individus qui en pâtiront. Doctrinaire, pour peu que Saturne ajoute son mot, l'Uranien va vers l'avenir sans crainte, dans un esprit survolté, où les risques s'effacent devant les prouessent techniques, le record, l'exploit qui justifiera ses théories.

        Le destin uranien s'exprime dans un graphique en dents de scie. Il est souvent dépendant des événements collectifs, dus aux guerres ou aux convulsions sociales. L'imprévu y joue un rôle capital, et Uranus ne peut s'y adapter que s'il a su prévoir des solutions de rechange. La réussite, aussi bien que l'effondrement passager, peuvent l'un et l'autre être amenés très brutalement, sans signes avant-coureurs, mais avec la soudaineté de l'éclair.

        Les professions uraniennes sont souvent en rapport avec les dernières nouveautés de la technique. C'est ainsi qu'après la radio, la télévision, on peut s'attendre à ce que des Uraniens se jettent sur l'application de l'énergie solaire, de la géothermie et feront sans nuls doute très vite progresser les techniques et les applications pratiques qu'on peut en espérer.