• Mars

     Mars

     

     

        Si chez les Grecs, Arès était semblable " à une nuée sombre, qui obscurcit le ciel au moment où s'élève le souffle furieux du vent ", son homologue Mars était aussi considéré par les Romains le symbole de la discipline, sans laquelle rien ne se bâtit, et de la notion du devoir.

        Le principe de base du sujet martien est l'action à l'état brut, mettant en jeu les réflexes d'agressivité et de contestation. Celui-ci manifeste aussi un désir violent d'appropriation et de conquête.

        Sur le plan physiologique, Mars se caractérise par une notable tension musculaire, une décharge de l'énergie basée surtout sur les combustions organiques, et la mise en jeu d'une part importante de globules rouges du sang. Mars correspond à l'élément Feu (plus chaud que sec) et au tempérament bilieux.

        Il indique la résistance organique, le besoin de se dépenser dans des exercices violents. Il est facilement excitables. Son " feu " brûle l'être par son propre excès, car il tend à rester sur le plan animal.

       Sur le plan psychologique, Mars représente la forme la plus simple de l'extraversion, celle qui est motivée par le besoin d'agir. Il n'aime pas la solitude et cherche à diriger les autres. En caractérologie, Mars représente le type colérique, émotif - actif - primaire, tout entier dans l'instant présent, dans le jeu incessant de l'action et de la réaction. En psychanalyse, il représente le stade sado-oral, où l'enfant passe au stade de l'alimentation carnée, à l'usage de sa dentition. La force martienne symbolise l'ensemble de nos pulsions agressives. Son mot-clef est l'agressivité, qui contrairement à ce qu'ont pu dire certains psychanalystes, est innée chez l'homme dans la mesure où les exigences de la lutte pour la vie le contraignent à s'opposer sans cesse au milieu ambiant, sous peine de succomber à  ses attaques. L'activité normale de l'existence, où la compétition est nécessaire quoi qu'on en dise, est intimement liée à l'agressivité, par le jeu combiné du Soleil et de Mars. En outre l'instinct d'attaque doit s'allier à l'instinct de conservation et de sécurité, représenté par Saturne.

       S'il est privé de l'appui du Soleil (la conscience), de Mercure (le raisonnement) ou de Saturne (la prudence), Mars  n'est plus alors que force combative aveugle, brutalité, furie guerrière, réaction impulsive et incontrôlée aux provocations de l'environnement. Chaque fois que, dans la mythologie, Mars engageait le combat contre une autre divinité, il était vaincu, ce qui indique clairement que nos tendances agressives et destructrices peuvent être sinon annihilées, du moins canalisées, grâce à l'intervention de la raison, de l'amour ou du détachement philosophique.

     

    La personnalité martienne

     

        Elle se manifeste par l'extériorisation, le besoin d'action, l'esprit d'initiative, tout cela pouvant dans les mauvais cas se traduire par une agitation brouillonne. L'excitation s'intensifie devant l'obstacle, le jugement est précipité, dicté par la passion, sans nuance. Il ne sait pas rester neutre et a besoin de prendre parti. Mars déteste les discussions stériles, tout ce qui ne peut se traduire en actes immédiats.

        Il considère le sentiment comme une faiblesse, bien qu'au fond de lui quelque chose existe qui est justement le sentiment. Mais il tend à se manifester sous forme d'inclinations ou d'aversions violentes. La jalousie lui est insupportable. Il symbolise le désir, qui veut se réaliser par la conquête plus que par la séduction.

        Si Mars est important à la naissance, on court le risque de prendre des attitudes hostiles et belliqueuses. Par contre, sous réserve d'aspects contrariants, Mars n'aime pas les faux-fuyants et se comporte avec franchise, parfois avec une certaine rudesse.   

          

    Plan social et destin

     

         Mars est un combatif qui est à l'aise dans les luttes de l'existence. Il dépense ses forces sans compter. Les difficultés et les dangers ne l'inquiètent pas.

        Dans le thème individuel, on étudie la position de Mars et ses aspects pour déterminer l'énergie disponible du sujet, sa combativité, son impulsion dynamique, ses tensions, désirs et aversions. On détermine aussi le domaine de l'existence où ces diverses tendances joueront avec le maximum d'intensité, de façon soit constructive, soit destructive.

        Il peut également indiquer les procès, luttes, accidents, les rivalités et inimitiés ouvertes.

        Les statistiques de Gauquelin ont montré sa position privilégiée dans les thèmes de militaires du style "baroudeur", les champions sportifs se placent aussi en tête de leur catégorie.