• Les Noeuds de la Lune en Maison

     

     

    Les Noeuds de la Lune en Maison

     

    Les Nœuds dans les Maisons

     

    Ascendant

     

    —.- Il est profitable au natif, il apporte un appoint de chance pure qui aidera plus aisément à la réalisation des promesses de l’horoscope. Il donne une riche imagination, un esprit intuitif et réalisateur. Il est, surtout pour les femmes, un facteur favorable à la santé ; à tous sa présence en I conseille l’optimisme, car tôt ou tard, ils connaîtront le bonheur auquel ils ont droit.

     

    Ò.- Quand dans l’horoscope la Lune est vide c’est-à-dire qu’elle reçoit aucun aspect ni bon, ni mauvais, le Nœud Sud en I ne favorise pas les qualités intellectuelles, le natif est dominé par les besoins du corps, l’intelligence est lourde, cette orientation du Nœud Sud se rencontre parfois chez les individus qui sont demeurés, comme on dit dans certaines campagnes, de ceux qui n’ont pas évolué physiquement ou moralement. Le plus souvent cette orientation donne une santé délicate, dans la jeunesse, ou quelque déficience mentale qui ne permet pas de toujours voir les choses sous un angle réel ou pratique.

     

    Maison II

     

    —.- Il favorise le mérite personnel et aide à la venue de l’argent par la profession. Il donne du savoir-faire et du flair dans les affaires, les intuitions sont heureuses et les coups de chance fréquents. Un bon aspect de Jupiter ou de Vénus apporte le bien-être, sinon la richesse par le mariage. Le natif aime l’argent pour les plaisirs qu’il procure, il travaille beaucoup et s’amuse de même.

     

    Ò.- Il n’est pas un facteur de chance dans l’exercice de la profession et les intentions les meilleures avortent sans qu’on ait pu le prévoir, ceci surtout jusqu’à la trentaine. Il peut conduire à se laisser entraîner dans des opérations louches ; à servir d’homme de paille ou de bouc émissaire dans des combinaisons tortueuses ; à se laisser duper par le sexe opposé ; à commettre une faute de jeunesse qui engagera longtemps l’avenir. Les bons aspects atténuent ces sombres possibilités, mais il faut toujours craindre l’imprévu malheureux quand le Nœud Nord reçoit des mauvais aspects.

     

    Maison III

     

     —.- Il favorise l’éducation des enfants et permet généralement de vivre en bonne intelligence avec son entourage et avec ses parents. Il dispose à la recherche d’une situation indépendante ou intellectuelle. L’esprit est imaginatif et observateur, déductif et intuitif. Le Nœud Nord accorde souvent des dons littéraires, il incline à de longs voyages d’études, au professorat, à la diplomatie. L’évolution intellectuelle est constante et matériellement, quand il n’y a pas de mauvais aspects, l’élévation sociale est autant aidée par le mérite que par la chance.

     

    Ò.- Les mauvais aspects causeront des graves dissentiments avec ceux qui on vit ou pour le moins des discussions avec les gens qui ne comprennent pas le natif, ce dernier, pendant la première partie de sa vie, ne se sont pas à sa place parmi eux, il peut faire des fugues, partir ou aspirer à le faire. Sans mauvais aspects, avec Jupiter ou Saturne positive dans l’horoscope, la personnalité perce de bonne heure et en dépit des difficultés ou des oppositions familiales, le natif sera armé pour défendre ses chances dans la vie. Le Nœud Sud, avec un mauvais aspect de Mars, demeure une menace d’accident ou d’incident désagréable dans les déplacements.

     

    Milieu du Ciel

     

    —.- Il influence heureusement la situation en général et la profession en particulier. Sans mauvais aspect il pallie, d’une manière assez mystérieuse, les insuffisances qu’on peut relever dans l’horoscope. Le natif est, comme on dit, né coiffé, aussi, selon son ambition, ses appétits et son propre mérite, il peut réaliser au maximum les promesses de son ciel de naissance. Sur le plan social, il demeure un facteur important de renommée ou de popularité.

     

    Ò.- Il ne contrarie pas l’ascension ni la venue des richesses, mais il peut causer, dans le cours de l’existence, des avatars malheureux ou des difficultés financières dus à l’imprévoyance ou à une trop grande estime de soi-même. On a tendance à se croire indispensable en amour, comme en affaires, on tire trop sur la corde et, un jour, elle casse. Les mauvais aspects causeront des dissentiments familiaux ou conjugaux, des pertes de popularité et d’appuis, mais tout ceci n’est que passager à moins que la Lune soit en quadrature.

     

    Maison V

     

    —.- Il implique des satisfactions par rapport à la descendance, tant au point de vue de leurs possibilités natives qu’à celui de les voir se réaliser. Cette orientation fait aimer la vie est ses plaisirs, elle donne des joies élevées et des satisfactions intenses, elle favorise les artistes et ceux qui aiment le beau et le bon. Sans mauvais aspect de Mars ou de Saturne, le Nœud Nord, en V, fait les spéculateurs heureux et les joueurs chanceux, avec un bon aspect de la Lune. Il accorde aux femmes des descendants mâles et aux hommes il donne des filles ; il est pour tous un facteur qui doit aider à la venue du bonheur.

     

    Ò.- Il donne une tendance à compter beaucoup plus sur les hommes ou sur la Providence que sur soi-même, pour arranger sa vie ; quand l’horoscope est bon, surtout pour une femme, cela n’est pas un mauvais comportement, elle n’a qu’à laisser faire les gens ou les événements pour qu’elle vive bien. Il rend désintéressé et plaisant, insouciant et égoïste sans méchanceté, sans mauvais aspect. Quand la Lune est en quadrature, il nuit à la quiétude sentimentale, il cause des revirements de sympathie, il cause des alternatives de gains et de pertes et conseille de ne pas spéculer. 

     Retour ▲

    Maison VI

     

    —.- Il est favorable à la santé des femmes et rend les contraintes plus supportables pour les hommes. C’est lui qui, dans une grave maladie ou dans un accident, contribue à faire le miracle qui remet le patient sur pieds. Il rend les rapports entre employeurs et employés cordiaux ou compréhensifs. Le travail est facilité par autrui, il est peu pénible ou rémunérateur. Il rend les accouchements moins douloureux et donne plus de quiétude dans la vie intime.

     

    Ò.- Il apporte de lourds malaises et, sans qu’il y ait maladie proprement dite, le natif a toujours quelque chose qui ne va pas pendant de longues périodes de sa vie, quand le Nœud Sud se trouve blessé, tantôt c’est moral, tantôt c’est physique. Il rend difficile la réalisation de ses aspirations, il cause des refoulements et des complexes sexuels, il apporte des troubles dans la vie intime et professionnelle. Même sans mauvais aspects, il faut que le Nœud Nord soit fortement soutenu par de bénéfiques aspects pour que le natif ne connaisse pas de pesantes contraintes.

     

    Descendant

     

    —.- Il donne des moyens de défense assez faibles, tout en restant un facteur de chance pour tous, il est meilleur pour les femmes que pour les hommes quand l’horoscope montre qu’ils doivent lutter. Lorsque le Nœud Sud ne reçoit pas de mauvais aspects des luminaires les rapports sociaux sont favorisés et les inimitiés peu fréquentes, certains traits du caractère du natif pouvant désarmer ses ennemis ; il en va autrement quand les Nœuds sont blessées par Mars ou par Saturne, ils contrarient l’harmonie conjugale ou éloignent du mariage, ils troublent le corps, les sens ou le cerveau. Les bons aspects permettent de rencontrer des appuis, de favoriser les procès et les contrats.

     

    Ò.- Sans mauvais aspects il contribue dans le mariage à l’union des cœurs et des sens ; il rend les associations durables en les faisant reposer sur des intérêts communs. Les mauvais aspects peuvent donner des dispositions au libertinage et à la perfidie, causer le divorce ou quelque procès scandaleux, mais quand le Nœud Nord n’est pas blessé, ce ne sont que des mauvais passages dans la vie qui est généralement longue.

     

    Maison VIII

     

    —.- Quand il n’est pas blessé par les maléfiques il donne une mort naturelle et une seconde partie de la vie, matériellement paisible ; un bon aspect de la Lune permet d’atteindre un âge avancé. La première partie de l’existence est soumise à des avatars, bons ou mauvais, selon les aspects, contre lesquels on ne peut rien. Le Nœud Nord peut être favorable aux héritages, mais il cause, quand ils viennent, des chagrins qui durent longtemps ; il est un facteur de longévité, mais la fin de la vie est triste et solitaire.

     

    Ò.- Il ne donne pas de pensées spiritualistes et quand on songe à sa mort, c’est pour regretter la vie et non pour réfléchir à ce qui se passe après. Les mauvais aspects des luminaires peuvent montrer une mort rapide, soudaine, violente, sinon accidentelle. La mort est parfois bizarre. Le Nœud Sud en VIII dispose à un comportement excessif en tout, on ne sait pas s’arrêter, on présume trop de ses forces dans le travail et on abuse des plaisirs.

     

    Maison IX

     

    —.- Cette orientation favorise les qualités intellectuelles du natif. Elle apporte du bon sens, une compréhension rapide des choses, des réflexes heureux, tout cet ensemble permet des réalisations utiles, salutaires à l’esprit, au corps ou aux finances. Le Nœud Nord peut être pour une femme l’indication d’un mariage avec un homme qui est quelqu’un. Les bons aspects Mars, Mercure, Lune font souvent heureusement voyager. Ceux de Jupiter ou de Saturne aident les politiciens, comme les patrons et permettent à tous les autres d’œuvrer efficacement.

     

    Ò.- Il donne un esprit pratique, quelque peu terre à terre, souvent malicieux, jouant à l’esprit fort pour masquer un complexe de crainte superstitieuse, au demeurant, sans mauvais aspects, le natif est intelligent, il est curieux et voit les choses sous un angle réel. Un mauvais aspect de Mars ou de Saturne peut occasionner quelque accident dans les déplacements. La Lune en quadrature avec le Nœud Sud rend méchant ou machiavélique.

     

    Fond du Ciel

     

    —.-  Il apporte de la chance matérielle au foyer et permet, aux femmes surtout de connaître le bien-être dans le mariage. Les finances peuvent subir des alternatives de haut et de bas, mais en définitive le patrimoine tend à croître continuellement, en dépit souvent d’une mauvaise organisation. Quand la Lune est bien placée, la quiétude sentimentale répond à la quiétude matérielle et la famille vit dans une ambiance heureuse et assez égoïste. La position du père ou du mari est heureusement influencée par la présence du Nœud Nord, en FC, qui est également un facteur de longévité pour les femmes.

     

    Ò.- Si matériellement, à moins de quadrature avec la Lune, il demeure favorable à la venue des richesses, souvent par cause fortuite, sur le plan familial et sentimental, il n’est pas toujours un facteur de quiétude. La vie au foyer est basée sur l’intérêt, chacun de ses membres tire la couverture à soi, sans beaucoup se soucier des autres, il a sa propre vie et recherche des jouissances qui l’intéressent personnellement. Sans mauvais aspects, la vie familiale peut durer longtemps ainsi… pour autant que Mars ou Saturne ne vienne pas supprimer la paille dans les râteliers.

     

    Maison XI

     

    —.- Il apporte des espérances en l’avenir et permet d’augurer que l’on profitera des fruits de son travail et de ses efforts. Il donne des qualités de cœur et rend sympathique. Il permet de rencontrer des protections et des amis qui aideront à l’évolution et à l’ascension. C’est une orientation favorable pour ceux qui veulent obtenir l’approbation des foules, devenir un élu. Sans mauvais aspects il est un facteur de bonté, d’attachement, de fidélité à ceux qu’on protège ou qui vous protègent : mère, femme, père, mari, enfants.

     

    Ò.- Il peut incliner, sinon à une vie dissipée, tout au moins à fréquenter, à protéger ou à être protégé par des gens qui se complaisent dans les plaisirs ou qui en vivent ; il peut conduire, par veulerie ou par besoin, à des compromissions sentimentales ou financières, on peut, pour aider, se mettre dans l’embarras. Il se montre contraire, avec de mauvais aspects, aux associations et à tout genre de collaborations. Un mauvais aspect de la Lune est contraire à la femme ou à la mère, parfois aux enfants.

     

    Maison XII

     

    —.- Comme tout facteur astrologique dans cette Maison, la présence du Nœud Nord n’apporte pas de promesses réconfortantes, à moins d’être fortement soutenu par de bons aspects. Quand il est bénéfique, en bon signe, il peut, quand les choses vont très mal, aider à la venue d’une idée salutaire ou d’un secours extérieur qui adoucira les épreuves. Les bons aspects de Mars ou un trigone de la Lune aide dans les luttes ou donne la Foi qui fait croire en la Providence, si le natif fait ce qu’il peut, même s’il peut peu, il connaîtra des jours meilleurs.

     

    Ò.- Quand il n’est pas blessé par les maléfiques il accorde des possibilités d’autodéfense instinctive ; dans la maladie le corps réagit comme il se doit ; dans les épreuves, elles sont fréquentes, on sait courber le dos sans révolte, on se résigne en attendant des jours meilleurs, selon l’horoscope, ils viennent plus ou moins rapidement et sont plus ou moins nombreux.

     

     Retour ▲