• Mercure

       Mercure
     

        Qu'il soit le scribe, comme en Egypte, ou le messager des dieux comme enMercure
    Grèce, Mercure a toujours représenté l'intermédiaire, celui qui transmet et qui doit donc avant tout comprendre ce qu'il est chargé de communiquer. Fondamentalement, Mercure incarne le principe de liaison et d'échanges, la communication entre les êtres par la parole, le geste, les écrits. A cet effet, il est aussi l'adaptation, la souplesse et la mobilité.

       Sur le plan physiologique, Mercure correspond à l'élément Terre, froid et sec, comme Saturne. Mais sa terre est plus légère, impalpable et fluide comme le sable. Le froid et le sec signifient qu'il domine ses instincts pour laisser jouer plus librement la logique et le strict raisonnement.
       
       Le tempérament correspondant est le Nerveux, axé sur une vitalité plus psychique que physique. Il a des élans de sociabilité, susceptible et émotif malgré les apparences. Les sécrétions souvent insuffisantes et le manque d'activité musculaire ne favorisent pas son développement.
     
        L'équilibre du système nerveux central est souvent difficile à maintenir, ce qui produit des alternances d'agitation et de dépression (sans aller jusqu'au côté maniacodépressif). La respiration est l'élément primordial de l'activité.
      
        Sur le plan psychologique Mercure est, à la fois et selon les moments, extraverti et introverti, en raison de ses qualités foncières d'adaptation au milieu. Dans la caractérologie de la Senne, il peut être aussi bien nerveux (émotif - non actif - primaire) que sanguin (non émotif - actif - primaire). Seule la primarité est constante, en raison toujours de l'adaptabilité et aussi de la largeur du champ de conscience qui pousse à vivre dans l'instant présent, en fonction des sollicitations variées du milieu extérieur. Mercure est aussi l'initiation, le jeu , l'instinct ludique.
       
        La psychanalyse concernant avant tout les manifestations de l'affectivité, n'a que peu de rapports avec Mercure, qui est justement assez pauvre en instincts, sauf structure particulière du thème individuel. Ayant donc peu à voir avec le " ça " et le " surmoi ", Mercure représente une fonction du Moi, cet élément de notre structure interne qui a pour mission d'adapter consciemment nos pulsions avec les contraintes de l'extérieur, afin de parvenir à un équilibre conscient et volontaire des éléments de la personnalité.
      
        Mercure partage avec Saturne la fonction " pensée " de la typologie jungienne, mais il est plus précisément en harmonie avec le type " Pensée extravertie ", orienté vers les échanges extérieurs et les activités pratiques souvent exercées par les Mercuriens.
     
     
    La personnalité mercurienne
     
        
       Le Mercurien est un être vif, agile, capricieux, conservant longtemps l'allure jeune. Il a besoin d'attirer l'attenion d'autrui et il y parvient par son adresse, sa parole facile et souvent intéressante. C'est un conteur qui sait rendre croyables ses inventions. Sa volonté est capricieuse, intermittente. Il a l'esprit volontiers critique et ne résiste pas au plaisir de faire un bon mot sur autrui, sauf si sa prudence au dernier moment l'en empêche. Inventif mais sans imagination vraiment créatrice, il sait adapter les idées des autres et les rendre pratiques.
     
        Mercure n'est pas l'intelligence, mais le type d'intelligence, selon sa position par signe et par aspects. Il représente en fait les mécanismes mentaux qui permettent au facteur complexe qu'est l'intelligence de jouer. Il est la cérébralité, tout passant chez lui au crible de l'intellect et de la logique, mais sans se poser les problèmes de fond se Saturne.
     
        On reproche à Mercure sa versalité, mais ce n'est là souvent que le besoin de trouver de nouvelles idées, de nouvelles solutions et de ne pas s'accrocher aux branches vermoulues.
     
     

    Plan social et destin

     

       Les possibilités d'activité ne manquent pas au Mercurien grâce toujours à sa rapidité de compréhension et à son adaptabilité. Il occupe en général des postes de secrétariat, de vente, de négociation, d'activité journalistique, ou une fonction dans l'édition. Il a souvent une seconde activité qui lui fait supporter la première, surtout s'il est placé dans les gémeaux.

       Dans le thème individuel, Mercure régit :

        - le domaine de la cérébralité, des études, des échanges intellectuels, les contrats et engagements ;

        - les rapports avec l'entourage proche, frères, soeurs, cousins, les collaborateurs, les êtres plus jeunes, ainsi que sur les déplacements et la mobilité de l'existence.

        Sa réussite est partout où l'intellect domine et où son aisance dans les contacts peut jouer sans contrainte.

        Chez les individus plus évolués, Mercure devient Hermès, celui qui permet d'accèder aux connaissances supérieures.