• Saturne dans les signes

     

     

     Saturne dans le signe du Bélier.

     

       Esprit prisonnier des limites qu’il s’impose, manque d’extériorisation. Ambition tenace. Le dynamisme du Bélier s’introvertie et parfois se paralyse. En dissonance : obstination, blocage des élans, intransigeance un peu amère. 

     

    Saturne dans le signe du Taureau. 

     

       Besoin de sécurité entraînant un esprit possessif à l’égard des principes, des biens et des êtres, le natif est réfléchi, pondéré, il a du sens pratique, un esprit constructif et patient. En dissonance, égoïsme et avarice. 

     

    Saturne dans le signe des Gémeaux. 

     

       Esprit précis mais méfiant. Harmonie difficile entre la jeunesse du signe et la maturité de la planète. En dissonance : pessimisme, craintes, épanouissement difficile par excès de cérébralisation. 

     

    Saturne dans le signe du Cancer. 

     

       Goût de la solitude et peur de la réalité, insatisfaction affective dans le milieu familial. En dissonance : doit se libérer d’une culpabilité latente et se montrer plus conciliant avec les autres. 

     

    Saturne dans le signe du Lion. 

     

       Avidité pour le pouvoir, sens des responsabilités, mais Saturne stérilise la générosité du signe. Obstination maladroite, manque de souplesse, insatisfaction latente en dépit des succès. Le natif tend à être autoritaire.  

     

    Saturne dans le signe de la Vierge. 

     

       Esprit de rigueur, discipline de soi, refus des concessions, respects de la forme. En dissonance : inquiétude devant la vie, manque de bonne humeur. Esprit trop systématique, parfois un peu masochiste, peu tolérant. 

     Retour ▲

    Saturne dans le signe de la Balance. 

     

       Dans ce signe la planète est en exaltation est bien placée. Prévoyance, diplomatie, réserve, contrôle de soi, Saturne stabilise la Balance. Jugement précis et équitable. En dissonance : décisions arbitraires, inhibition du cœur et des sens, froideur, intransigeance. 

     

    Saturne dans le signe du Scorpion. 

     

       Esprit pénétrant, combatif et tenace, qui sait se maîtriser mais peut céder à des poussées instinctives brutales. Le natif est extraordinairement résistant et persévérant. En dissonance : comportement très ambivalent. Parfois fanatisme ou pessimisme, parfois aussi inhibitions et frustration.

     

    Saturne dans le signe du Sagittaire. 

     

       Efforts vers la connaissance par l’expérience. Idéalisme selon un code personnel élevé, parfois au détriment d’intérêts immédiats. Dissonant : entêtement, accès de sévérité contrastant avec la nature de ce signe « bon vivant ». 

     

    Saturne dans le signe du Capricorne.

     

       Saturne est ici maître du signe et confère au natif : sang-froid, lucidité, sens pratique, ascension tardive mais sûre. Souvent solitude affective. Dissonant : tendance à être avare et profiteur, adaptation difficile aux situations nouvelles. 

     

    Saturne dans le signe du Verseau. 

     

       Esprit humanitaire oubliant parfois ses intérêts propres. Grand sérieux et sens des responsabilités. Epreuves qui le mènent vers la vérité. Tension intellectuelle. Dissonant : intolérance, froideur, mauvais choix des buts. 

     

    Saturne dans le signe des Poissons. 

     

        Le natif traverse des périodes de solitude souvent néfastes. Motivations secrètes, parfois culpabilité vague : il faudrait s’aimer davantage. Dissonant : autocritique et autopunition, peur d’agir, pessimisme excessif : le natif est son pire ennemi, il faut l’encourager à prendre confiance en lui.

     

    Retour ▲