• La Part de Fortune en Maison

     

     

    La Part de Fortune dans les Maisons 

     

     

    Ascendant

     

        Elle aide le consultant à faire sa fortune par ses propres moyens, quand le mérite personnel est décelé dans l’horoscope, la réussite est probable surtout quand elle reçoit un bon aspect de Mars ou de Jupiter. Elle fait rester les pieds sur terre et si l’idéalisme n’est pas toujours très élevé, si les sentiments sont un tantinet égoïstes, si le matériel prend le pas de l’affectif, le natif n’en reste pas moins un type très vivable qui sait ce qu’il veut et sait l’obtenir, tant pour lui que pour les siens. Avec de mauvais aspects, on vit au jour le jour, un bon tien vaut mieux que deux tu l’auras, pense-t-on, et on mange souvent son blé en herbe, par crainte des risques qu’il peut courir.

     

    Maison II

     

        C’est une bonne position pour tout ce qui concerne l’argent, les satisfactions pécuniaires peuvent parfois être considérables ; elle favorise les commerces de gros, les opérations lucratives sur les terrains quand Vénus, Mercure ou Saturne est en bon aspect. Mal aspectée, la Part de Fortune ne favorise pas la venue rapide des richesses, elle rend la fortune instable, tributaire de hauts et de bas chez les natifs ayant une profession indépendante ou commerciale cela quand la Lune est en mauvais aspect. Elle retarde l’avancement et expose au blâme ceux qui ont un emploi stable, quand le Soleil envoie de mauvais rayons. Un bon aspect de Vénus aide souvent les filles à faire une union riche.

     

    Maison III

     

        Elle apporte aux intellectuels, aux artistes, en plus des satisfactions d’amour propres, des résultats financiers probants quand Soleil ou Jupiter est en bon aspect. Elle dispose à un évident égoïsme et rend arriviste. Elle permet de tirer parti des gens de l’entourage tout en vivant en bonne intelligence avec eux. Elle occupe une bonne position pour ceux qui font de fréquents voyages, les déplacements sont lucratifs avec un bon aspect de Mercure. Elle peut permettre de compter sur les parents, dans l’infortune.

     

    Milieu du Ciel

     

        Elle contribue à l’élévation sociale, un bon aspect du Soleil peut donner une situation en vue, un poste officiel, une haute charge publique ; le natif sort du commun. Il faudrait vraiment que la carte natale soit bien mauvaise pour que natif ne puisse tirer parti des bonnes possibilités que la Part de Fortune promet dans cette Maison.

     

    Maison V

     

        C’est une des meilleures orientations de la Part de Fortune, et si le signe qu’elle occupe lui est favorable, elle accordera de très grandes joies matérielles, plus particulièrement quand elle est dans le même signe que la planète maîtresse de l’Ascendant ou qu’elle est en bon aspect avec cette planète. Le natif est un bon vivant, il aime ce qui est beau et bon et le bien-être vient naturellement ; les mauvais regards de Mars ou de Saturne conduisent à vouloir coûte que coûte satisfaire ses appétits, on peut y parvenir, mais la voie suivie n’est pas toujours sans reproche. Elle favorise ceux qui ont une profession ou une exploitation qui apporte aux hommes, un dérivatif à leur labeur quotidien.

     

    Maison VI

     

        Si elle ne permet généralement pas, dans cette Maison, de faire un chef elle donne toujours un emploi lucratif ou un travail peu pénible, sous la direction des autres ; quand le natif n’a pas à subir la contrainte d’un patron, il a une occupation dans laquelle il n’a pas non plus à  souffrir de la contrainte de subalternes. Elle favorise les gérances de toutes sortes, les vendeurs d’animaux vivants ou morts, les pharmaciens, les médecins. Un mauvais aspect de la Lune, en thème féminin, ou du Soleil, en thème masculin montre que la fortune est souvent contrariée par la maladie.

     

    Descendant

     

        Dans cette Maison angulaire, surtout si elle ne reçoit pas de mauvais aspects des luminaires ou de la planète maîtresse de l’Ascendant elle apportera au natif de réelles satisfactions ; les honneurs et les profits viennent naturellement. Elle aide à gagner les procès et triompher dans les luttes avec un bon aspect de Mars ; elle donne une nombreuse progéniture avec un aspect de la Lune et fait faire une union riche et heureuse avec Vénus bien disposée. Les bons aspects de Jupiter ou du Soleil donnent de gros avantages sociaux, politiques et honorifiques. Les mauvais aspects, sans détruire son influence bénéfique, atténuent plus ou moins considérablement l’étendue des heureuses possibilités.

     

    Maison VIII

     

        Quand la Lune est positive dans l’horoscope, la Fortune vient souvent par une union riche ou montre que la destinée est influencée favorablement par les femmes, mère, épouse, amies âgées. Elle est propice à la venue d’héritages et à la longévité avec un bon aspect lunaire, en thème féminin, et avec un bon aspect solaire, en thème masculin. Les mauvais aspects abrègent souvent la durée de l’existence ou disent encore qu’un deuil contrarie la fortune ou que l’héritage qu’on espère sera décevant.

     

    Maison IX

     

        Dans ce qu’on nomme parfois la Maison Divine, la Part de Fortune ne favorise pas l’élévation spirituelle, elle montre un natif qui reste les pieds sur la Terre et quand il lève les yeux au ciel, c’est pour juger du temps qu’il va faire. Elle apporte de belles chances de réussite dans le commerce avec les étrangers ou à l’étranger. Elle rend les longs voyages lucratifs et montre, parfois, une union avec une personne étrangère. Mercure, ou la planète maîtresse de la IX, en mauvais aspects peut causer des perturbations dans la Fortune, des pertes venant de mauvaises opérations financières avec l’étranger ou de valeurs boursières étrangères.

     

    Fond du Ciel

     

        Quand elle reçoit un bon aspect des luminaires elle aide à l’accroissement du patrimoine, un bon regard du Soleil fait grandir le nom que l’on porte. Les richesses sont solides et le natif peut être un propriétaire foncier ou faire sa fortune dans une exploitation agricole. Les bons aspects de Lune ou de Vénus apportent beaucoup de chance matérielle. Les goûts du natif sont sédentaires, il a l’instinct de l’économie, par nature il est conservateur.

     

    Maison XI

     

        Elle est un facteur de chance. Les appuis, féminins avec un aspect de la Lune et masculins avec un aspect du Soleil, aident considérablement le natif dans la conduite de sa vie. Quand le thème, dans son ensemble, est bon, le natif a peu d’efforts à faire pour que les alouettes lui tombent rôties du ciel ; ses associés travaillent pour lui, son conjoint apporte une aide morale ou matérielle qui ne fait jamais défaut et ses propres fautes n’entrainent jamais pour lui, des suites durables. Elle aide les politiciens et tous ceux qu’on choisit pour présider ; avec de mauvais aspects le natif peut servir d’homme de paille, de paravent à certaines combinaisons, mais il en tire un profit matériel, sans risques sérieux pour sa fortune, sinon pour son honorabilité.

     

    Maison XII

     

        Dans cette mauvaise Maison la Part de Fortune est un parapluie qui garantit de l’infortune matérielle. Elle permet souvent de gagner de l’argent par des procédés qui ne demandent aucun travail absorbant et si la profession du natif n’est pas toujours reluisante elle est généralement lucrative. Les mauvais aspects n’apportent pas la misère, mais une fortune instable tributaire des gens et des événements. Le natif croit au père Noël et s’en remet trop souvent au ciel pour arranger ses affaires, il connaît de nombreuses déceptions, mais le plus souvent ce sont des manques à  gagner plus que des pertes réelles.

     

    Retour ▲